vendredi 12 mars 2010

....temps suspendu



juste rêver
bercée par le clapotis de mes envies
 suivre le sourire 
vague
d'un lendemain
qui se devine
à l'horizon
flottée
dans un voyage
si sage
si sage
et
dormir encore un peu
sur le rivage
comme une barque
sur la neige










14 commentaires:

  1. Maman, les p'tits bateaux
    au bord de l'eau
    ont-ils des skis ?
    Mais oui, mon grand nigaud
    s'ils n'en avaient pas
    ils n'avanceraient pas ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Ce matin, pas de mât mais des patins...à glace!

    RépondreSupprimer
  3. Hou, ça sent la retouche! :))
    Tu t'essayes au gommage sur photoshop, malheureusement ça se voit vraiment au premier plan devant le bateau (pour ceux qui ne l'aurait pas vu.

    Qui avait-il de si dérangeant pour qu'il disparaisse ainsi? :))

    David

    RépondreSupprimer
  4. t'as raison David...:-))Bon; mais t'es qd mm un enfoiré de me balancer comme ça!!:-D
    j'ai bien vu aussi,mais ça me dérange moins que les planches et les m... qui trainaient autour...et puis je n'suis pas douée pour la retouche...d'autant que cette photo n'est pas de moi mais de quelqu'un qui l'a mise sur Fb ds les photos de Corse sous la neige,donc j'en ai qu'une.C'est sur une plage de sable d'un village voisin farinole! j'vais essayer de faire mieux ...mais :-/ et la prochaine ,tu te tais!! :-))

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. professeur David!
    est-ce que celle-ci est mieux?
    ...
    ....
    ...
    STP...dis oui... :-))

    RépondreSupprimer
  7. Pas vu l'ombre d'une retouche, serait-ce ma vue vieillissante ? Je préfère en rester à l'émotion reçue de cet ensemble, paysage et poème :

    dormir encore un peu
    sur le rivage
    comme une barque
    sur la neige.

    Si beau, si simple que j'aurai aimé l'écrire.
    Amitiés

    Roger

    RépondreSupprimer
  8. merci Roger...
    c'est vrai que David m'a un peu cassé mon effet! :-))
    Mais ,ici,on appelle ça "la macagna" cette façon de faire,c'est l'école de l'auto-dérision...

    RépondreSupprimer
  9. Ah oui, là, ça va beaucoup mieux. Ce n'est pas encore parfait mais on ne s'en rend plus compte.
    Là, on peut être absorber par la poésie de la photo et du texte. :))

    David

    RépondreSupprimer
  10. Et tu ne cite même pas l'auteur de la photo. ;-(

    David

    RépondreSupprimer
  11. peut importe les sources et les filtres que nous leur apportons...seules comptent ce que nous donnons à voir et à lire...
    Moi, je te lis , Flo et vois ce que tu nous dessines...le reste est sans importance...

    RépondreSupprimer
  12. c'est ce qui passe par toi qui m'est cher, que j'écoute et que je garde...J'écoute ton rêve et tout d'un coup Je rêve aussi de barque endormie sous la neige, là , de l'autre côté du monde, sur mon île de sable blanc où l'ombre des arbres apporte à peine un peu de fraîcheur!

    RépondreSupprimer
  13. L'auteur s'appelle Andrée Pancrazi! ....mais je ne sais pas si elle apprécierais forcément de voir son nom écrit partout puisqu'elle n'est pas photographe!

    Coucou Hervé...aujourd'hui, le soleil est généreux ,la mer d'huile,le ciel magnifique...et il faut aller voter :-)))

    RépondreSupprimer
  14. Ton regard David est comme celui d'un homme entrain d'écouter une femme lui ouvrir son coeur et qui lui dit à la fin:"t'as un truc noir dans les dents..."


    :-D

    RépondreSupprimer