jeudi 4 mars 2010

...danse du vent

 


celui-là est un agitateur
il dévale la montagne 
sans crier gare
et tourbillonne
comme un danseur
sur la mer
il se jette
comme un fou
sur les murs des maisons
rentre en criant 
en claquant portes et volets 
vent de terre
passionnant
violent
imprévisible
et changeant
il t'attrape
te secoue
te balance
et t'abandonne
sans égard
à la pluie qui le suit


.



6 commentaires:

  1. Très joli texte pour présenter ce vent.

    David

    RépondreSupprimer
  2. ...difficile de photographier le vent! :-))

    RépondreSupprimer
  3. Mariage du souffle de la montagne, dévorant, et de la mer qui attendait sans avoir l'air, d'être bousculée, emportée par le dessus. Il pleuvera sur eux, deux dis tu. Vertical ? Obliques ? Allongé ?

    RépondreSupprimer
  4. Ces photos rappellent énormément tes tableaux...
    J'aime particulièrement les deux premières verticales et les deux premières horizontales.
    En fait j'aime beaucoup la diagonale de la plage quand le retour de la côte n'entre pas dans le cadre pour perturber le minimalisme de la composition.

    RépondreSupprimer
  5. @Lôlà,la pluie a accompagné le vent,il l'a d'abord jeté dans tous les sens ...elle a fini à l'oblique et allongée!! :-)

    @ Franck ,je vais te montrer des diagonales de la plage prises par tous les temps!
    et tu as raison,il ne faut rien voir de la côte!

    RépondreSupprimer
  6. moi ça me rappelle les wind painting de Verschueren. Mais avec la mer. Comme si Dieu (ou la nature, ou Gaïa) était à l'oeuvre. Il est sorti ce matin en décidant de faire du land art et voilà!

    RépondreSupprimer