mercredi 30 novembre 2011

...à fleur de ta peau III





suivre tes effluves
tes sillons
tes routes verticales...









.

9 commentaires:

  1. J'ai déjà rencontré quelques uns de ces spécimens méditerranéens mais ne les connaissant pas assez, je suis par tes mots et tes photos la découverte sensitive de ces statures végétales.

    David

    RépondreSupprimer
  2. dommage que tu n'en puisses respirer le parfum...

    RépondreSupprimer
  3. J'en ai un vague souvenir mais elle doit être plus forte que cette fadasse odeur mélangé que j'ai senti l'été dernier.

    David

    RépondreSupprimer
  4. Manque juste le son d'un didgeridoo en eucalyptus creusé par les termites

    RépondreSupprimer
  5. merci Franck...On en apprend tous les jours! je ne savais pas ce qu'était un didgeridoo et encore moins qu'il se fabriquait à partir d'un tronc d'eucalyptus creusé par les termites!!

    RépondreSupprimer
  6. Merci à internet qui permet d'ouvrir des pistes avec juste quelques mots clés.
    Il faut absolument que tu entendes le son du didgeridoo... si possible en live

    RépondreSupprimer
  7. je suis allée écouter ça hier sur youtube avec jeremy donovan

    http://www.youtube.com/watch?v=9g592I-p-dc

    si tu me conseillse autre chose...

    cette histoire me fait penser au passage du livre "Vendredi ou les limbes du pacifique" ou vendredi fabrique un cerf volant avec la peau d'un bouc Andoar qui devint ensuite un instrument de musique...

    je t'en envoie l'extrait.

    RépondreSupprimer
  8. La troisième est une sculpture extraordinaire !
    Mais je regrette un peu que la partie supérieure soit un peu tronquée .

    RépondreSupprimer