jeudi 19 janvier 2017

...l'arbre et la maison







le linge ne flotte pas aux terrasses
la cheminée ne fume plus
les fenêtres ne s'allument jamais
l'arbre respire toujours 





.

1 commentaire:

  1. Ma maison familiale... j'y passais mes vacances d'été dans les années 1950/60, c'était fleuri, vivant, en face de la maison il y avait un poulailler... quelle tristesse de voir cela :(

    RépondreSupprimer